Lettre à Phirun #2

Cher Phirun,
Voilà déjà plusieurs mois que nous n’avons pas échangé. Depuis le mois d’août, notre projet a bien progressé. Nous avons mesuré toute l’étendue du projet que nous avons entrepris.
Pour tout te dire, ce week-end, nous sommes en mer avec 18 autres bateaux qui vont courir comme nous, contre nous, la Cap Martinique en mai prochain. Mais ce week-end, c’est ensemble que nous nous entraînons et partageons nos expériences. Et bien : c’est le choc, une grande claque, même.

Nous sommes passés avec Éric d’une incompétence inconsciente… à la conscience de notre incompétence. Nous avons été largués tout le week-end, incapable de discerner comment progresser face à cet océan de sujets sur lesquels nous ne sommes pas au niveau. C’est une course amateur, mais il y a amateurs et amateurs. Et nous, nous sommes vraiment des amateurs !Ce n’est pas à toi que je vais apprendre comment vivre face aux difficultés. J’ai l’impression d’être face à un gouffre ce soir, ne sachant pas par où commencer…
Je voulais te dire, Phirun, ce soir, c’est toi qui me motive à poursuivre, ton exemple à 10.000 km de notre bateau m’inspire. Alors merci.
Ton parrain, Sébastien