top of page
Rechercher

Lettre à Serey #19

✍🏻 Salut Serey,


Que c’est long d’être lent ! S’habituer à la lenteur, voilà quelque chose de bien compliqué pour les gens de notre génération ! On nous a toujours habitués à être rapides. Rapide à l’école, à l’apprentissage comme à l’exécution, rapide dans les transports, quelle que soit la distance parcourue, rapides au service, rapides en amitié, rapide en amour… La lenteur n’a pas sa place dans cette société, elle rend vieux et sénile ! 🐢


C’est un exercice terrible de se forcer à la lenteur, c’est une torture ! À mesure que le temps avance, le vent mollit et nous ne réussissons plus à aller à la vitesse qu’indiquent les routages. Ainsi, à mesure que le temps avance, notre horaire d’arrivée à destination recule. Le temps ralentit lui aussi ! C’est terriblement frustrant, mais c’est aussi plein d’enseignements.


Je pense que la lenteur est l’élément principal qui confère cette qualité essentielle que l’on associe souvent aux marins : l’humilité. Certes, il y a la tempête, la mer déchaînée, qui fait comprendre au marin qu’il n’est rien face à la mer. Mais la pire souffrance du marin n’est pas l’inconfort, ni la peur. Au contraire, je dirais que c’est ce qu’il vient chercher. Non, sa pire crainte, c’est la molle, la pétole, le col barométrique, la dorsale anticyclonique. Face à elle, il est impuissant. Il a beau sortir toute la toile qu’il a en sa possession, border, choquer, abattre, lofer, rien n’y fait. Dans la pétole, on n’avance pas, on ne contrôle pas. La seule solution possible, c’est l’attente, c’est de guetter la moindre brise qui revient, l’exploiter au mieux. Rester humble et patient.


Je sais que je suis loin d’une telle maîtrise de moi-même. Mais il n’y a pas de meilleure leçon que ces sports qui s’appuient sur la nature pour apprendre ces vertus. Accepter de ne pas être en contrôle, de ne pas avoir ce qu’on veut, quand on le veut. La météo choisit, on fait avec. C’est ce qui en fait toute la beauté. Leçon de vie face au tout de suite.


J’imagine que cette humilité est d’autant plus importante dans ta situation. Tu n’as pas ce luxe du contrôle permanent de ce qu’il t’arrive dans ta vie. Tel le marin dans la pétole, tu guettes le moindre souffle d’air, la moindre opportunité qui se présente dans ta vie pour avancer. Bien que tu ne sois pas toujours maître de l’échéance à laquelle tombent ces opportunités, tu dois savoir les apprivoiser et en tirer le maximum. Et c’est ce que tu as fait en saisissant l’opportunité d’être parrainé. Formidable preuve d’humilité ! Tu acceptes d’être aidé, et tu en tires tout ce que tu peux en donnant tout ce que tu as pour réussir à l’école. C’est un véritable cadeau que tu me fais, un exemple que je me promets de suivre. Je suis fier Serey, réellement fier d’être ton parrain. 🩷


À demain,


Ton parrain

Vianney ⛵️


Vous aussi devenez parrains !






コメント


bottom of page