top of page
Rechercher

Lettre à Serey #2

✍🏻 Cher Serey,

Aujourd’hui, j’ai versé mes premières larmes d’adulte. Devant la confiance et la fierté venant d’un homme que j’admire, exprimée à travers des mots.


Communication cœur à coeur, sans barrière malgré l’isolement dans lequel nous nous trouvons, tenant à une fragile liaison satellite. Merci pour cette lettre.

Je réalise la puissance des mots. Qu’ils soient griffonnés sur un bout de carton ou dactylographiés, les mots déposés à l’écrit ont une force que même le plus grand orateur ne saurait transmettre en usant de sa voix. Car les mots lus viennent toucher dans un moment d’intimité, d’exclusivité. Ils atteignent le cœur, en bien ou en mal.


De ce constat découle une responsabilité. Je me rends compte, cher Serey, de l’importance que les lettres d’un parrain peuvent avoir, et du pouvoir de la confiance exprimée à travers des mots - fussent-ils griffonnés sur un vulgaire bout de papier avec d’être envoyés à l’autre bout du monde. Alors je te l’écris, je t’offre à cœur ouvert la confiance d’un jeune adulte qui croit savoir mais qui continue d’apprendre.



Ton parrain,

Vianney ⛵️





Comments


bottom of page